Poliris webagency
29 Fév

Que change le Denormandie version 2020 pour un projet de défiscalisation dans la Drôme ?

Un décret du PLF 2020 redéfinit les travaux éligibles au dispositif Denormandie comme travaux d’amélioration, et non plus seulement de rénovation. Alors qu’est-ce cela change si vous avez un projet de défiscalisation dans la Drôme ? Beaucoup de chose : le dispositif n’est plus restreint au seul centre-ville, il englobe davantage de travaux et il est surtout plus facile à comprendre et à mettre en place. Faisons le point dans le détail.

Davantage de travaux éligibles
Le Projet de Loi de Finance 2020 assouplit davantage le dispositif avec un décret élargissant le panel des travaux éligibles, et ce, pour les acquisitions et souscriptions (cas des SCPI) réalisées à compter du 1er janvier 2020.

Selon ce décret, les travaux éligibles sont désormais définis comme travaux d’amélioration et non plus de rénovation. Dans le détail, le dispositif Denormandie prend toujours en compte les travaux de rénovation, mais intègre en plus les travaux d’assainissement, de modernisation, les aménagements de surfaces habitables (dont combles et sous-sols), la création d’une surface habitable supplémentaire dans le logement et les travaux permettant de réaliser des économies d’énergie.

Il est plus facile à saisir par les investisseurs
Ce décret répond à l’objectif de massifier le recours au dispositif afin d’accélérer la rénovation de logements. En effet, avec davantage de travaux pris en compte, les investisseurs ont plus d’options dans leurs projets immobiliers pour atteindre la part de 25 % de travaux dans le coût de l’opération qui conditionne l’éligibilité au dispositif Denormandie. De plus, la nouvelle liste de travaux éligibles au dispositif Denormandie correspond maintenant à celle prévue pour l’octroi d’un prêt à taux zéro dans l’ancien avec travaux. Cette adaptation contribue donc à harmoniser les définitions, ce qui apporte plus de clarté aux investisseurs qui étudient les différents leviers à leur disposition au moment de choisir les travaux à privilégier. Le tout aide à simplifier l’application des deux dispositifs et, donc, à encourager les travaux en question.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée