Poliris webagency
7 Oct

Quels sont les meilleurs dispositifs pour défiscaliser en Isère ?

Vous souhaitez investir en Isère ? Il y a plusieurs façons de le faire ! Si vous cherchez un placement qui vous permet de défiscaliser une partie de vos revenus, nos équipes sont là pour vous aider. Quelles villes offrent ainsi les meilleures plus-values ? Quel dispositif est le plus avantageux ? Faisons le point sur les grands dispositifs qui permettent de défiscaliser en Isère.

Déficit foncier et Pinel
Le déficit foncier permet de déduire de vos impôts la différence entre vos revenus locatifs et vos charges. Il permet notamment de déduire jusqu’à 10 700 euros la première année. De son côté, la loi Pinel offre une réduction d’impôts pour un investissement dans un bien immobilier neuf. Dans ce cas, la réduction est calculée sur le prix de revient du logement avec un plafond de 300 000 euros. Le taux de la réduction varie de 12 à 18% en fonction de la durée de l’engagement initial de 6 ou 9 ans.

La loi Denormandie
Entrée en vigueur le 1er janvier 2019 en remplacement de la loi Cosse, la loi Denormandie favorise la rénovation d’un bien immobilier ancien au sein d’un centre-ville. L’idée : vous bénéficiez d’une réduction fiscale pouvant aller jusqu’à 21% du prix de revient du bien immobilier comprenant le prix d’acquisition de l’immeuble, celui des frais de notaire et des travaux. Cette solution vous intéresse ? Comment en bénéficier ? Vous devez répondre à trois conditions en plus des dispositions liées au plafond des ressources appliquées pour la loi Pinel : les travaux doivent représenter au moins 25% du prix d’acquisition du bien immobilier ; l’investissement doit être réalisé jusqu’au 31 janvier 2021 ; le bien doit être en centre-ville dans une des 222 villes labellisées « Cœur de ville » par la loi.

L’avantage du dispositif Denormandie ? Pendant les neuf premières années, la réduction est de 2% puis de 1% pour les trois dernières années. Les travaux réalisés pourront quant à eux bénéficier d’une TVA réduite à 10% pour l’aménagement du bien. Si ceux-ci s’inscrivent dans le cadre d’une rénovation ou d’amélioration énergétique, elle sera seulement de 5,50%. En revanche, la loi ne permet pas le cumul d’un déficit foncier et d’une réduction d’impôts.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée