L'agence Immobilière du Médoc
27 Oct

Le bon moment pour vendre sa maison à Vendays-Montalivet ?

Vous envisagez de mettre en vente votre maison à Vendays-Montalivet ? Votre nid douillet est parfaitement situé.  Votre villa équipée dernier cri saura ravir les acquéreurs les plus exigeants. À l’inverse, vous n’avez pas procédé à tous les  travaux pour que les futurs acquéreurs puissent le personnaliser comme bon leur semble. Du coup, votre logement  dispose d’un potentiel de plus-value considérable. Vous cherchez un autre argument et de nouvelles motivations pour vanter les mérites de votre maison de Vendays-Montalivet ? L’immobilier vous a habitué ces dernières années à des taux de rendement records… Pourrait-il continuer à monter indéfiniment, comme c’est encore le cas,  ici, dans la belle région du Médoc  ?

Toutes les récentes analyses indiquent que non. La fantastique hausse des prix propulsée depuis les années 2000 par des taux d’emprunt relativement faibles s’est depuis 5 ans transformée, ici à Vendays-Montalivet en hausse beaucoup plus modérée. S’il on analyse l’évolution du prix  des maisons anciennes sur le secteur de Lesaparre-Médoc les 5 dernières années, il apparait qu’après une chute des prix de – 8,4% entre 2008 et 2009, depuis 2009, le prix des maisons a gagné, en moyenne pas moins de 13,9 %, soit depuis 2008, une hausse cumulée de + 5,5 %. Rappelons qu’entre 2000 et 2008, toujours selon le baromètre Immoprix des Notaires de France, le prix moyen des maisons a été multiplié, en Gironde, par 2,3 !  Selon toutes les estimations,  l’immobilier va donc, à nouveau, jouer son rôle habituel : celui de valeur refuge, moins intéressant que les actions, mais aussi beaucoup moins volatile.

Car l’immobilier, tout comme l’or, est habituellement une valeur peu volatile. Il présente, dans des conditions normales du marché, un profil de rentabilité régulier, stable, et relativement faible. Les dernières années ont démenti ces « règles de l’économie », puisque l’investissement dans la pierre était à la fois très rentable, et sans risque !

Une déviance qui semble relever du passé. « La logique voudrait que les rendements de l’immobilier sur 10 ans repassent derrière ceux des actions dans les prochaines années », estime Hervé Hatt, courtier immobilier. Les évolutions récentes lui donnent raison, puisque les prix dans l’immobilier sont en légère baisse, tandis que les taux de crédit remontent, même s’ils demeurent encore à des taux historiquement très bas.

Si vous craignez que l’immobilier ne baisse drastiquement, c’est peut-être le moment de concrétiser la vente de votre maison à Vendays-Montalivet, et d’investir sur d’autres valeurs !

C.P./BazikPress © auremar – Fotolia.com

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée